roméo

Publié le par Clemz

Le sacrifice de l’ange noir a mené Roméo à sa perte.  Selon le quotidien du matin sa dépouille a été retrouvée trouée comme une passoire.  Les passants ne s’arrêtaient même pas pour sangloter.  Un de plus ou de moins, qu’est-ce qu’ils en ont à foutre au fond ?  Pourtant il y a cette fillette qui tend la main pour de la menue monnaie, elle, elle l’aimait, elle.  En crachant à la gueule du rêve, Pedro s’endort dans le fond de sa bouteille.  Pas un sou pour des funérailles digne de ce nom.  Le corps, transporté dans le container le plus proche, hop, une autre affaire de faite se dit l’éboueur croque-mort, il me reste assez de temps pour bouffer des sandwichs aux topless.  Jérémie, le nez dans les nuages prend de précieuses notes dans son carnet immaculé, carnet qui est le miroir de sa vie.  Bien caché derrière son foulard aux grands airs, il se cherche dans le fond de son béret. 

 

De l’autre côté de la rue il y a Germaine qui se débat avec son plumeau, raison de plus pour mémérer dans la rue.  Voilà quarante ans qu’elle s’engraisse à même les ragots de la rue, pour entrer chez elle, Germaine doit se mettre de côté car son énorme postérieur ne passe pas.  Gérard qui l’aime bien voulait agrandir la porte d’entrée mais monsieur l’inspecteur lui a fortement déconseillé à grand coup d’amendes bien salées.  Voilà le grand regard urbain qui embrasse ses convives de son air démagogue.  Pendant que le party tourne a plein et que les bons citoyens se garrochent dans le champagne à rabais, tout le monde s’écroule autour,  On s’en fout s’exclame Marcel, ce qui fait bien rire ses amis, du moins jusqu’aux prochaines élections.  Pendant que les gens s’enculent avec des feux d’artifices pour ne pas avoir des pétards dans le cul, Jojo sert à boire dans un trou nommé Aux Mamelles Joyeuses.  Lamentable toutes ces limaces qui bavent sur son comptoir jamais propre.  Jojo s’ennuie de Justin qui en avait marre de péter plus haut que le trou et qui s’est enfuit avec la petite caisse un beau soir de mai.  Certains l’ont vu d’autre non.  N’empêche, Roméo est bien mort à son triste sort.

 

Publié dans oto-libera

Commenter cet article