Familles désabusées

Publié le par Clemz

Familles désabusées

Les yeux emplis d’espoir

Elle regarde ses fils

Ses bébés gisant sur les pavés


D’un continent de promesses

Caresse des rêves chers

Enfin la lumière

Enfin un souffle d’air frais


Caresse qui devient un coup d’poing

Une porte d’acier en guise de sortie

La poussière sèche du désert

Glisse hors du portefeuille

Ensevelit les pieds, le corps

Coupe le souffle

Apporte la suffocation


Et puis plus rien

Ce sera pour demain

Publié dans oto-libera

Commenter cet article