C'est qui qu'on fourre d'un sac?

Publié le par Clemz

Bravo! Dans le cadre de la journée de la terre, certains épiciers multinationaux ont décidés de faire payer 5 cents par sacs de plastique que les clients prennent. Bon, à première vue tout semble dans le plus normal du commun de la bienséance socialement acceptable que d’avoir une punition quand on n’est pas gentil. Un sac 5 sous deux sacs 10 sous etc.

 

Tout est OK jusque là, bref, faut finir par comprendre que ces maudits sacs là y s’r’trouve partout jusqu’à Salluit pis en plus, on sait même pu quoi en faire. Donc, à coup de 5 cents tu vas y penser à ton sac en tissu. Alors, si tout est beau dans l’meillleur des mondes, pourquoi y chiâle c’lui-là? Hein, c’est ça qu’on s’dit… Si chiâle c’est parce que je trouve que le client s’fait encore fourrer! Je l’sais pas vouz’aut’ mais moi, lorsque j’avais mes sacs en tissu, on me déduisait 5 sous par sac en tissu, et ça c’est chez un de ces internationaux là. Donc, gentil garçon qui pense à la terre, v’la un beau 5 sous! Mais là, c’est drôle, parce que hop, pu d’compensation, on me l’prends en double l’ostie d’5 sous, ça fa que que comptez-le comme vous voulez tu prends un sac de plastique = 5 sous de base= 5 sous de punition =10 sous.

 

Bon, encore là, habitué aux pratiques fumigène de ce genre d’organisation, on peut dire que ça peut passer avec une grosse shot de Cola President Choice, mais ciboire, allez pas vous cacher derrière la Journée de la terre pour qu’on dise « y sont tu fins eux aut’ eux aut’ y prennent soin d’not belle planète hein Georgette» Ben oui, pis c’est qui qui paye encore?  C’est surtout cet aspect mesquin qui m’tombe sur les nerfs. Si y voulait vraiment faire quelque chose pour la planète, chus pas mal sûr qui a d’autres façon encore plus efficace que de taxer l’monde pour un sac en plastique qui se récupère sous forme de sac poubelle maison anyway. J’imagine M. Glad qui doit être ben content de voir la grosse piastre arriver!!!

Publié dans Edito

Commenter cet article